la nuit ne dure pas - Loeil Vacant
     
la nuit ne dure pas
série réalisée de nuit, l'objectif collé à la vitre d'un train.

La nuit, comme matrice, comme coeur de la photographie.
Désir de la prolonger, d'en accompagner la fuite.
Rendre infini le voyage, saisir certains contours du défilement, quelques visions nyctalopes.

présentée en caisson lumineux englobant les dix tirages, film duratrans, rétroéclairé (néons), 200 x 50 cm.
Top